Comment féliciter le travail d’un élève ?

1430

Les félicitations sont l’un des meilleurs outils éducatifs que nous puissions utiliser avec nos enfants pour renforcer leur estime de soi et leur confiance. Elles doivent toutefois être réalistes, sincères, appropriées, opportunes et bien gérées. Sinon, nous risquons de voir se former des enfants vaniteux, sans capacité d’auto-motivation. Cependant, il y a des moyens pour ne pas en arriver là. Découvrez comment vous pouvez féliciter vos enfants dans cet article.

Soyez spécifique

Laissez tomber les hypothèses sur ce que vous félicitez. Au lieu de dire « tu as été si gentil au magasin », faites un commentaire plus spécifique. Par exemple, « merci d’avoir été si patient pendant que nous faisions la queue ». Cela l’aidera peut-être à se souvenir d’être patient la prochaine fois. Par ailleurs, changez le « Excellent travail » ! par des phrases comme « je vois que tu comprends très bien les calculs ! »

A découvrir également : Robe de mariée pour petites silhouettes : astuces et styles tendance

Soyez honnête

Les enfants savent quand vous ne dites pas la vérité. Évitez les faux compliments comme « Tu es le meilleur footballeur du monde ! ». Cela peut amener les enfants à se demander pourquoi vous ne dites pas la vérité. Ils peuvent même penser que vous pensez qu’ils ne peuvent pas faire mieux. Ne dites pas « Excellent travail ! » quand ce n’est pas le cas. Les enfants détectent très rapidement quand vous leur mentez.

Concentrez-vous sur le progrès

Il est important de souligner le petit progrès pour le féliciter. Cela aide les enfants à voir que leurs efforts portent leurs fruits et les motive également. Par exemple : « J’ai remarqué que tu t’entraînais bien au basket. Tu as un meilleur contrôle du ballon maintenant qu’au début de la saison. Au lieu de faire l’éloge de la personne, par exemple « tu es très intelligent », faites l’éloge du processus. Par exemple : « Je vois que tu as travaillé très dur pour y arriver ! Es-tu fier ?

A voir aussi : Arbre cadeau pour 50 ans de mariage : les meilleures options pour un anniversaire inoubliable

Insistez sur la façon dont leurs actions affectent les autres

Félicitez les enfants pour la façon dont leurs actions affectent les autres. Par exemple, vous pouvez dire : « Merci de m’avoir aidé à faire la vaisselle. J’apprécie vraiment que tu m’aides. Cela leur montre également qu’ils sont un membre apprécié de la famille ou de la communauté. S’il aide son camarade, faites-lui savoir comment son aide peut rendre heureux son ami.

Aidez les enfants à exprimer leurs sentiments

Les enfants ont parfois besoin d’aide pour identifier leurs sentiments et leurs réalisations. Si vous félicitez votre enfant pour ses efforts en mathématiques, montrez-lui son importance. Tu dois être fier que tes efforts et tes études aient fait une grande différence ! Demandez-leur d’expliquer. Quand ils viennent vous montrer quelque chose qu’ils ont fait et dont ils sont fiers, dites-leur des phrases encourageantes. Par exemple : « Dis-moi comment tu as fait ! », « Pourrais-tu montre-moi comment me le faire ?

Encouragez la créativité et l’originalité

Il faut féliciter les enfants pour leur créativité et leur originalité. N’hésitez pas à exprimer votre admiration pour leurs idées innovantes. Les enfants ont besoin d’être encouragés à explorer et à prendre des risques, car cela peut les aider à développer leur confiance en eux-mêmes.

Si vous avez un enfant qui aime dessiner ou peindre, encouragez-le en accrochant ses œuvres d’art dans la maison. Mettez-les en valeur comme si elles étaient une collection précieuse ! Si vous avez un enfant qui aime écrire des histoires, demandez-lui de vous lire son travail et posez-lui des questions sur ses personnages ou son intrigue. Cela montrera que vous êtes intéressé par ce qu’il fait et que cela compte pour vous.

Lorsque vous commentez le travail d’un enfant, prenez le temps de noter chaque détail positif. Par exemple : « Ce texte est très bien écrit », « J’aime beaucoup la façon dont tu as utilisé différentes couleurs dans cette peinture ». En faisant attention aux détails, non seulement votre commentaire sera plus significatif mais l’enfant se sentira valorisé(e) pour tous ces éléments importants.

Féliciter un enfant ne consiste pas seulement à lui dire ‘bien joué’ sans explications supplémentaires. Il s’agit plutôt d’un processus réfléchi où l’on prend le temps de s’intéresser au travail accompli par l’enfant tout en étant attentif afin de trouver des points forts pouvant être valorisés. Les enfants ont besoin de sentir que leur travail est valorisé pour continuer à progresser tout en gagnant confiance en eux.

Utilisez des exemples concrets pour renforcer votre message

Lorsque vous félicitez un enfant, utilisez des exemples concrets pour étayer votre propos. Les enfants ont besoin de voir comment leurs actions spécifiques ont conduit à une réalisation positive.

Par exemple, si votre enfant a écrit un excellent essai sur la nature, soulignez les détails qui le rendent particulièrement bon. Vous pouvez dire : « J’ai aimé ta description détaillée du paysage », ou bien « Tu as utilisé des mots très forts pour exprimer ton point de vue ». Ces commentaires stimuleront l’enfant et lui donneront envie d’approfondir ses compétences en tant qu’écrivain.

Si vous avez un enfant artiste talentueux qui vient juste de terminer une belle composition abstraite, prenez le temps d’examiner chaque partie et expliquez ce que vous voyez dans chaque morceau. Vous pouvez dire : « Cette zone est vraiment intéressante • j’aime la façon dont tu as utilisé des couleurs vives ici » ou encore « Cela ressemble à une rivière avec différents courants et tourbillons ». En montrant que vous êtes attentif aux détails précisément là où il faut l’être, cela permettra à l’enfant de mieux comprendre les points forts ainsi que les domaines sur lesquels il peut s’améliorer.

Nous avons tous entendu quelqu’un dire ‘Oh c’est magnifique !’, tout en sachant clairement qu’il ne pensait pas vraiment cela. Pensez à bien montrer des éléments à améliorer tout en soulignant les points forts.

Par exemple, si l’enfant a écrit une histoire qui manque de fluidité entre les différents chapitres mais qu’il y a une idée originale ou une belle finition dans le style d’écriture, il faut féliciter l’enfant pour ces deux attributs tout en demandant comment on pourrait améliorer la cohérence globale de la trame narrative. De cette manière, vous montrez que vous avez pris le temps d’examiner chaque détail et que vous souhaitez aider l’enfant à s’améliorer plutôt que simplement lui dire ce qu’il/elle veut entendre.

Féliciter un enfant peut sembler être quelque chose de facile à faire • après tout il suffit seulement de dire ‘bien joué !’. Mais pour stimuler réellement leur développement et renforcer leur confiance en eux-mêmes, nous devons prendre soin d’utiliser des mots significatifs et pertinents qui donnent aux enfants des exemples tangibles sur lesquels ils peuvent se baser. Pour cela, nous pouvons utiliser des exemples concrets afin de mieux comprendre leurs réalisations ainsi que les éléments spécifiques permettant d’obtenir un résultat encore meilleur lors du prochain essai.